Résultats des élections 2020 au Conseil d’administration de l’Ordre des ingénieurs du Québec

À l’issue d’un scrutin tenu du 18 août au 2 septembre 2020 et auquel les membres de l’Ordre des ingénieurs du Québec des régions électorales concernées étaient invités à participer, deux administrateurs ont été élus et trois ont été réélus.

Région électorale I
Montréal, Laval, Lanaudière, Laurentides, Montérégie

Taux de participation : 8,33 %

  • Madame Sophie Larivière-Mantha, ing., MBA (élue pour un mandat de 3 ans)
  • Madame Carole Lamothe, ing. (réélue pour un mandat de 3 ans)
  • Monsieur Zaki Ghavitian, ing., M. Ing., FIC, FAIC (réélu pour un mandat de 2 ans)

Région électorale II
Bas-Saint-Laurent, Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mauricie, Estrie, Outaouais, Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Nord-du-Québec, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Centre-du-Québec

  • Monsieur Maxime Belletête, ing. (réélu par acclamation pour un mandat de 3 ans)

Région électorale III
Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches

Taux de participation : 11,31 %

  • Monsieur Michel Paradis, ing., M.Sc. (élu pour un mandat de 3 ans)

Le vote électronique et le dépouillement des résultats ont été supervisés par la firme Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT) conformément au Règlement sur la représentation et les élections au Conseil d’administration de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Un rapport officiel présentant les résultats complets a été produit par RCGT. En vertu de l’article 45 du Règlement, il sera publié dans le cahier des participants à l’Assemblée générale annuelle des membres qui aura lieu le 24 septembre prochain. Le site web de l’Ordre consacré aux élections 2020 contient toute l’information transmise par les nouveaux administrateurs dans le cadre du processus électoral.

Les administrateurs élus entreront en fonction le 24 septembre prochain, lors de la première réunion du 100e Conseil d’administration de l’Ordre. C’est également à cette date que le Conseil d’administration élira la personne qui occupera la présidence de l’Ordre pour un mandat de deux ans.